Doit-on vous payer des droits d’auteur pour utiliser vos photos ?

C’est une question que je trouve un peu dingue mais que beaucoup de futurs mariés me posent lors de nos premiers échanges.

Ce que peuvent faire les mariés avec les photos :

A peu près tout.

Je vends une prestation et vous livre un reportage dont vous disposez comme bon vous semble. Seul bémol : si vous utilisez vos photos de mariage à des fins commerciales (ce qui est assez rare, je vous l’accorde), vous devez m’en faire part et avoir mon autorisation. Par principe, vous l’avez à condition que vous mentionnez mon nom. Et même si vous ne le faites pas, je n’ai pas les moyens de vous faire un procès. Au pire, vous recevrez un mail d’insultes au bout de la 4ème relance et la visite de mes copains albanais au bout de la 5ème.

Idem si vous utilisez vos photos sur les réseaux sociaux pour votre photo de profil par exemple. L’usage voudrait que vous mentionniez mon nom afin que vos contacts aillent voir le travail formidable que je réalise. Mais là encore, je considère que c’est plus une question de politesse que de légalité. J’en appelle donc à votre conscience qui vous hantera jusqu’à la fin de vos jours si vous ne prêchez pas la bonne parole autour de vous.

13cmo369ktm8ky

Ce que peut faire le photographe avec les photos :

A peu près tout.

A condition d’avoir votre autorisation car votre image vous appartient. Si vous êtes beaux et que je suis content de mes photos, il y a de fortes chances que je vous demande l’autorisation d’utiliser quelques unes de vos photos pour faire la promotion de mon travail sur mon site, ma page Facebook ou mon compte instagram par exemple. Vous avez parfaitement le droit de ne pas avoir envie de voir votre tête trainée partout sur la toile et donc de me dire non. Dans ce cas, la politesse et la loi m’obligent à respecter votre décision (bien que ce soit dommage car vous êtes vraiment beaux).

zwj0l97hxaers

Dans tous les cas, je considère que tout doit se régler en bonne intelligence lors de nos rendez-vous avant le jour J.

C’est pour cela que je ne rentre pas dans une logique contractuelle. Si nous devons nous méfier des uns de l’autre pour ce jour si particulier, c’est que nous n’avons pas à travailler ensemble. Je fais simplement valider toute discussion orale par un échange écrit, généralement par mail. Et jusqu’à présent personne n’a eu à se plaindre.

idjy7dwfkwrm0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s